IMG_6468

Oui, les vacances sont terminées il y a bien longtemps maintenant mais comme il n'est jamais trop tard, voici mon petit best of de l'été (histoire aussi de rajouter un peu de soleil et de chaleur à ces temps frisquets de novembre). 

Capture d’écran 2017-11-08 à 21

Quand on pense à Lyon, on pense inévitablement au musée des Confluences, ouvert il y a maintenant quelques années. Lors d'un week end à Lyon, nous n'avons naturellement pas fait l'impasse mais malgré tout, le musée qui tire véritablement son épingle du jeu, c'est bien plus le musée des Beaux Arts de Lyon.

Chat, Claudius Linossier

Parce que peut être moins dépassé par son ambition que son homologue du quartier des confluences, le musée des Beaux Arts propose une collection diversifiée  : on commence le parcours par une magnifique Ascension du Christ du Pérugin, maître du sacro-saint Raphaël, datée de la fin du XVe siècle puis on peut décider de rentrer dans une impressionnante salle de sculpture du XIXe. Elle mêle artistes reconnus avec des personnalités lyonnaises plus confidentielles. Et ensuite en montant dans les étages, on en a vraiment pour tous les goûts (peintures, sculptures, etc) et toutes les époques. Mention spéciale a une série  étrange et dérangeante mais intéressante parce que révélatrice d'une certaine époque : Le poème de l'âme par Louis Jannot peint entre 1835 et 1855

Et pour ne pas trop perdre le visiteur, le musée a d'ailleurs édité plusieurs dépliants consacrés à différents thèmes (la couleur, etc) pour se faire un petit parcours personnalisé. 

BA_Lyon Annonciation, Italie, milieu du XIVe siècleLa communiante, René de Saint Marceau

 

Chatelaillon

Peu de photos de Châtelaillon et pour cause, nous avons surtout profité d'une délicieuse crêperie qui propose une terrasse avec vue directe sur la plage (on mange quasiment les pieds dans le sable). Ce qui nous a permis de profiter d'un coucher de soleil, le bec rempli de bonnes choses. 

IMG_0197

Giverny4

On ne présente plus Giverny, la demeure de Monet perdue dans la campagne normande et surtout bondé durant le début de l'été. Mais une balade s'impose également au début de l'automne : je pensais que les fleurs y seraient moins présentes mais je me trompais. On reste encore à cette époque scotché par leurs couleurs (et surtout, on peut faire un pas devant l'autre, avantage non négligable). 

Giverny2 Giverny3Giverny