On s'invite chez Rodin oui, mais à Meudon ! J'ai découvert cet endroit lors d'un dimanche mi pluvieux mi ensoleillé ce qui n'a pourtant pas gaché l'ambiance si agréable du lieu, qui vaut de s'éloigner un peu de Paris. 

IMG_3144a     IMG_3145a

Rodin, c'est le sculpteur superstar qui a révolutionné la sculpture de la fin du XIXe siècle. D'origine parisienne, il se forme à la "Petite Ecole" et copie au Louvre ou au muséum d'histoire naturelle. En plus de ça, il découvre lors d'un voyage à Rome dans les années 1880 la sculpture de Michel Ange qui l'inspirera durant toute sa carrière (c'est de lui qu'il tirera le côté inachevé de ses oeuvres). Un déclic en quelque sorte. On dit souvent de Rodin qu'il a opéré une rupture par rapport à la sculpture dite classique. Rodin n'idéalise - presque - pas, il rend la sensualité des corps, ou la rugosité des matériaux.

C'est à la transition entre le XIXe et le XXe siècle que la carrière de Rodin explose. Et elle explosera tellement que le Maître imposera une sorte de monopole exclusif sur la sculpture de son époque. Qui ne fait pas du Rodin, ne marche pas. D'autres essayeront tant bien que mal de s'échapper de l'emprise du sculpteur comme François Pompon (mais si, l'ours polaire mimi) ou Aristide Maillol. 

IMG_3114

Mais revenons à Meudon : pourquoi Meudon ? Le sculpteur achète en 1895 la villa des Brillants à Meudon pour y installer son atelier. Le cadre est donc bien plus dépaysant que le musée parisien dédié au Maître. On y accède par le rer C, quelques minutes de marche et on y est, quasiment en pleine nature. A Meudon, on rentre aussi bien dans l'intimité de l'artiste que dans sa création. La visite commence par la résidence du sculpteur, plutôt simple où la sculpture est malgré tout omniprésente. : fragments antiques, création du maître côtoient pendules, vases et soupière.

IMG_3057     IMG_3059a 

IMG_3058     IMG_3069

 A proximité immédiate, on entre dans l'atelier du Maître transformé en espace d'exposition plus qu'en une reconstitution même. On y découvre la genèse de certaines des plus célèbres créations de Rodin comme la Porte de l'Enfer ou les Bourgeois de Calais. C'est là qu'on se rend compte du travail de Rodin sur les matières tantôt déchiquetées, tantôt lisses (dans le Baiser par exemple). Mais Rodin, c'est aussi le père des sculptures d'hommes illustres que l'on retrouve dans bon nombre de parcs parisien : Balzac ou encore Le Lorrain dialoguent ainsi au milieu des plâtres. 

IMG_3119    IMG_3116IMG_3070     IMG_3122

La visite se termine par le tombeau de Rodin, placé en face de son atelier ets surmonté du fameux Penseur. Une petite exposition sur Doisneau vient couronner le tout et permet de ne pas faire une overdose de Rodin. 

Je n'étais pas particulièrement intéressée par Rodin. Disons que j'aime la sculpture, j'aime la regarder mais que je n'en saisis parfois pas toutes les nuances. Le musée de Meudon, le cadre aidant, donne envie de plus s'y pencher Après, je pense qu'il faut connaître l'oeuvre de Rodin (ou être déjà allée dans le musée parisien) car les espaces aussi bien la Maison que l'atelier ne regorgent pas de textes explicatifs. On voit donc de jolies choses sans en apprendre forcément beaucoup sur Rodin. 

meudon